JAMAIS SANS MON LIVRE



"Quand on grandit dans un milieu populaire, on est convaincu que la culture et l'éducation ne nous concernent pas vraiment.
Aujourd’hui, je peux m'adresser à l'enfant qui croyait dur comme fer qu'il ne porterait jamais de costume, à celui qui était persuadé qu'il s'exprimait mal, qu'il était ignorant, qu'il ne ferait pas d'études. 
Je veux lui dire, droit dans les yeux, ce qu'on a oublié de lui dire : peu importe ce que l'on sait ou pas, la seule chose qui compte, c'est la curiosité. 
La culture n'est pas une affaire de classe, la culture parle de nous, la culture c'est nous..."



Abdelilah LALOUI "les baskets et le costume"

20 ans étudiant à Sciences Po. Dans ce premier livre, l'auteur raconte, de la fin de l'enfance jusqu'à aujourd'hui, sa quête de liberté. Celle de pouvoir embrasser pleinement qui il est et d'aimer ce qu'il aime : de Bach à Cheb Khaled, de Rilke à Kery James.

Un témoignage jouissif pour celles et ceux qui se découragent !